Questions fréquentes

Quels sont les projets Mozilla importants pour l’année à venir ?

Notre logiciel phare, le navigateur web Firefox, est toujours et continuera d’être un point d’appui essentiel pour mener le Web toujours plus loin et faire progresser la mission que s’est donnée Mozilla. Quant à notre navigateur populaire pour appareils mobiles, Firefox pour Android, il s’est vu décerner une moyenne de 4,5 étoiles sur le Google Play.

Firefox OS est le premier système d’exploitation véritablement ouvert pour appareils mobiles, offrant la même sécurité, protection de la vie privée, personnalisation et le même contrôle par l’utilisateur qu’avec le navigateur Firefox. Mozilla a mis au point des technologies et APIs afin d’enrichir et viabiliser le Web pour l’industrie mobile. Avec le soutien de partenaires reconnus dans l’écosystème du mobile, les téléphones Firefox OS sont maintenant en vente sur 10 marchés (à la mi-novembre 2013), et Mozilla continuera à progresser dans son développement et son adoption.

Avec le programme Webmaker de Mozilla, notre objectif est de transformer des millions d’utilisateurs en créateurs actifs du Web qui initieront les expériences passionnantes à venir. Notre but est de créer une planète plus compétente sur le Web grâce à des outils et des programmes d’apprentissage destinés à susciter la créativité des personnes de tous âges.

Comment évaluez-vous votre succès ?

Chez Mozilla, nous mesurons notre succès aux améliorations que nous apportons à la bonne santé générale du Web et qu’il suscite l’intérêt des développeurs et des utilisateurs. Nous réussissons lorsque nous créons des logiciels appréciés de tous, et lorsque d’autres organisations adoptent dans des logiciels concurrents des caractéristiques et fonctionnalités qui nous sont chères.

Contrairement à nos principaux concurrents, Mozilla se fixe comme objectif d’aider le plus de gens possible à choisir le logiciel qu’ils souhaitent utiliser, à choisir le niveau de participation qu’ils souhaitent avoir sur le Web, et à découvrir comment aider à améliorer Internet. Quand nous constatons une croissance dans, par exemple, la communauté des contributeurs ou les localisations de logiciels, et un marché des navigateurs concurrentiel, nous savons que nous sommes sur la bonne voie.

Quel a été le chiffre d’affaires total de Mozilla en 2012 ?

Le chiffre d’affaires consolidé déclaré de Mozilla (La fondation Mozilla et toutes les filiales) pour 2012 a été de 311 millions de Dollars (US) soit une augmentation de 90 % par rapport à 2011.

Comment Mozilla génère-t-elle son chiffre d’affaires ?

La majorité du chiffre d’affaire de Mozilla est générée via les fonctionnalités de recherche et de commerce incluses dans notre logiciel Firefox à travers tous les partenaires majeurs du marché du moteur de recherche incluant Google, Bing, Yahoo, Yandex, Amazon, eBay et consorts. La déclaration de revenus de Mozilla inclut également les importantes donations de particuliers et d’entreprises, qui ne cessent d’augmenter, tout comme nos autres formes de revenus en provenance de nos actifs de placement.

Recherchez-vous des partenariats pour diversifier vos sources de revenus ?

Nous avons actuellement plusieurs partenariats d’affaires clés et nous en recherchons activement d’autres, ainsi que d’autres potentielles sources de revenus. Nous continuerons de créer d’excellents logiciels qui aideront les gens à apprécier la richesse d’Internet, et nous sommes sûrs que cela nous permettra d’identifier les sources de revenus appropriées servant à la fois notre mission et nos utilisateurs.

Quelques projets clés de la fondation Mozilla comme Lightbeam ont reçu les faveurs d’organisations telles que la Fondation Ford.

Les revenus en provenance de Google ont significativement augmenté depuis 2011. Qu’est-ce qui a changé dans ce partenariat ?

Nos partenariats avec les moteurs de recherche sont conçus comme des contrats pluriannuels. Au terme de chaque contrat, Mozilla négocie, avec un certain nombre de partenaires, les taux de valeur marchande basés sur la valeur présente et future que nos logiciels génèreront. Fin 2011, Mozilla a négocié un nouvel accord avec Google basé sur la croissance de notre navigateur pour ordinateur et sur son potentiel impact.

Comment Mozilla dépense-t-elle son argent ?

Mozilla investit dans les personnes et les logiciels afin de faire progresser notre mission qui consiste à maintenir le Web ouvert et à conserver notre impact sur le paysage d’Internet. Nous continuons à consacrer la majeure partie de nos dépenses à la dotation de notre technologie et à son développement, et nous avons récemment augmenté nos investissements dans la commercialisation de nouvelles gammes de produits. Au cours des dernières années, l’investissement de Mozilla s’est principalement concentré sur de nouveaux secteurs comme nos logiciels mobiles et cloud. En particulier, la mise sur le marché de Firefox OS et les améliorations significatives apportées à notre navigateur Firefox pour Android ont participé à notre objectif d’ouverture de l’écosystème du mobile aux utilisateurs et développeurs du monde entier.

Les déclarations de revenus et les documents financiers de Mozilla des années précédentes sont disponibles sur ce site.

Quel est l’état actuel des partenariats avec les moteurs de recherche ?

Nous avons actuellement des partenariats avec un nombre de moteurs de recherche qui diffère selon le marché. En décembre 2011, nous avions annoncé un nouvel accord faisant de Google le moteur de recherche par défaut de Firefox. Cet accord s’étend sur au moins trois ans. Les termes spécifiques de cet accord commercial sont sujets à une traditionnelle clause de confidentialité, et nous ne pouvons pas les divulguer.

Comment Mozilla gagne-t-elle de l’argent avec Firefox OS ?

Les premiers appareils Firefox OS ayant été mis en vente en juillet 2013, il est encore trop tôt pour pouvoir analyser l’adoption par les utilisateurs et l’évolution du marché. Pour le moment, Mozilla prépare la montée en gamme de Firefox OS et cherche à susciter l’intérêt des développeurs, mais ne se concentre pas sur la capacité de Firefox OS à générer de l’argent.

Qu’est-ce qui vous laisse penser que vous pourrez percer sur un marché des smartphones très nettement dominé par deux acteurs ?

Il y a une très forte demande sur les marchés émergents pour des smartphones à des prix raisonnables sans contrats d’engagement à long terme. En utilisant des technologies web, Firefox OS et ses applications sont exécutés au plus proche du matériel, nécessitant ainsi moins de ressources mémoire et processeur pour de meilleures performances.

Firefox OS — déjà présent dans 10 pays et bientôt davantage — évolue dans le plus large écosystème numérique qui puisse être : le Web. Nous croyons que le Web est la meilleure plate-forme pour l’innovation, l’échange, le partage et pour construire le monde que nous voulons.

Avec combien d’opérateurs Mozilla dispose-t-elle d’un partenariat pour Firefox OS ?

Mozilla a annoncé disposer du soutien de 18 opérateurs majeurs du monde entier : América Móvil, China Unicom, Deutsche Telekom, Etisalat, Hutchison Three Group, KDDI, KT, MegaFon, Qtel, SingTel, Smart, Sprint, Telecom Italia Group, Telefónica, Telenor, Telstra, TMN et VimpelCom. Depuis la mi-novembre 2013, des smartphones Firefox OS sont commercialisés par Telefónica et Deutsche Telekom dans 10 pays d’Amérique latine et d’Europe.

Quels fabricants produisent des appareils Firefox OS ?

Depuis la mi-novembre 2013, trois téléphones Firefox OS sont en vente : le ZTE Open, l’ALCATEL ONE TOUCH Fire, et le LG Fireweb. Huawei a aussi confirmé la fabrication de smartphones Firefox OS. Foxconn, quant à elle, a annoncé en juin 2013 qu’elle prévoyait de fabriquer toute une gamme de dispositifs sous Firefox OS. Nous espérons annoncer prochainement le soutien de nouveaux OEM.

Quand pouvons-nous espérer le lancement d’appareils aux États-Unis ?

Le lancement d’un téléphone Firefox OS aux États-Unis dépend de nos partenaires opérateurs et fabricants. Nous étudions activement toutes les possibilités mais nous n’avons aucune information à communiquer pour l’instant.

Quelles sont vos prévisions pour 2013 en termes de croissance pour Firefox pour ordinateur, mobile et OS ?

Nous ne fournissons pas de prévisions ou de projections pour le moment.

Mozilla est devenue plus active sur les questions politiques. Tentez-vous à présent d’exercer des pressions ?

Mozilla n’est pas une organisation ayant pour but d’exercer des pressions politiques. Cependant, nous prenons fermement position lorsque le bien-être du Web et de ses utilisateurs est en jeu.

Sur des problèmes comme SOPA/PIPA, CISPA, et plus récemment, les révélations sur la surveillance opérée par le gouvernement des États-Unis, Mozilla a fait connaître ses positions pour sensibiliser les utilisateurs et entreprendre une action populaire. Parmi les problématiques d’importance, nous croyons que l’éducation, l’écoute et le dialogue entre les différents acteurs sont primordiaux dans la recherche de solutions. Mozilla a témoigné de la situation devant les organismes gouvernementaux et a fourni des éléments de réponse sur le renforcement de l’Internet à de nombreuses agences et ONG. Notre module complémentaire plébiscité, Lightbeam, vise à former les utilisateurs aux questions de protection de la vie privée dans leurs vies en ligne.

Les efforts de Mozilla ont été récompensés par une étude du Ponemon Institute qui l’a élue Most Trusted Internet Company for Privacy (Entreprise la plus digne de confiance pour la protection de la vie privée) en 2012.