Un Web pour tous

Le Web accueille plusieurs milliards de nouveaux utilisateurs et transforme nos vies, il est devenu une part essentielle de notre évolution individuelle et collective. C’est ce Web que la communauté Mozilla a choisi de promouvoir et de protéger : une plate-forme offrant à chacun de nombreuses possibilités, à tous les niveaux.

Nos principes, nous les mettons en œuvre en créant des logiciels, en valorisant des communautés, en enseignant et en transformant nos environnements afin de construire l’Internet dont le monde a besoin.

Au Sommet Mozilla 2013, 2 000 personnes, représentant 90 pays et 114 langues, se sont réunies pour échanger et s’accorder sur ce que nous sommes et ce que nous souhaitons accomplir ensemble. Vous trouverez ensuite les perspectives des dirigeants du projet.

Poussé par les Mozilliens

Le groupe des Mozilliens est composé de pleins de profils différents : des penseurs, des créateurs, des éducateurs, des bidouilleurs qui souhaitent tous qu’Internet soit un lieu d’ouverture, de liberté et de participation. Nos efforts collectifs, à l’échelle de la planète, auront permis de concrétiser le concept de Firefox OS pour qu’aujourd’hui ces téléphones soient en magasin, d’organiser 1 600 événements en trois mois pour éduquer au Web et de bien plus encore. Nous fêtons ce que nous avons parcouru, ainsi que le chemin prometteur qui nous attend.

Revenus

Avec ce rapport annuel, nous publions nos comptes annuels audités pour l’année 2012. Mozilla occupe une bonne place, autant sur l’aspect financier que sur l’aspect organisationnel : cela nous permet d’avancer dans notre mission.

Une grande partie de nos revenus provient des fonctionnalités de recherche incluses dans le navigateur Firefox et grâce à plusieurs partenaires : Google, Bing, Yahoo, Yandex, Amazon et eBay entre autres. Ces comptes annuels incluent les revenus générés grâce à un accord commercial avec Google, qui est notre principal partenaire. Ce partenariat bénéficie mutuellement à Google et à Mozilla, il a été signé en décembre 2011 et s’étend sur une période d’au moins trois ans.

De plus en plus de revenus proviennent également d’un soutien public comme les subventions ou les dons de personnes comme vous. Ces dons sont directement reversés aux projets importants comme Webmaker, Open Badges et Mozilla-Knight Open News qui permettent d’étendre l’influence de Mozilla dans de nouveaux secteurs.