Mozilla

FAQ de Mozilla sur la protection des informations personnelles

Pour nous, les gens sont plus importants que l’argent.

Il peut être difficile de savoir à quoi s’attendre des logiciels ou des services utilisés de nos jours. Les technologies qui alimentent notre vie sont complexes et personne n’a le temps de les analyser en détail. Ce constat est d’ailleurs vrai pour Firefox, nous savons que certaines personnes comprennent le fonctionnement de leur navigateur de manière différente.

Chez Mozilla, nous respectons et protégeons vos informations personnelles :

  • Nous suivons une série de Principes de protection des informations personnelles qui orientent notre approche en ce qui concerne la vie privée dans le cadre de l’utilisation des navigateurs Firefox pour les appareils mobiles et pour les ordinateurs de bureau.
  • Nous collectons seulement les données qui sont nécessaires pour élaborer des logiciels de toute première qualité.
  • Nous donnons aux utilisateurs et aux utilisatrices le contrôle de leur vie numérique et du partage de leurs données.
  • Nous adhérons au principe « Aucune surprise ». Notre travail consiste donc à faire en sorte que la perception que les gens ont de Firefox colle à la réalité.

Les questions et réponses qui suivent vous permettront de mieux comprendre ce que vous pouvez attendre de la part de Mozilla et de Firefox :

J’utilise Firefox pour tout et n’importe quoi sur le Web. Chez Mozilla, vous devez en savoir beaucoup sur moi, non ?

Firefox, le navigateur web que vous utilisez sur un appareil ou un ordinateur, correspond au lien qui vous relie à Internet. Votre navigateur gère de nombreuses informations relatives aux sites que vous visitez, mais ces informations restent sur vos appareils. Mozilla, l’entreprise qui développe Firefox, ne collecte pas ces données (à moins que vous nous le demandiez).

Vous ne récupérez vraiment pas mon historique de navigation ?

Mozilla n’en sait pas autant que vous le pensez sur les habitudes de navigation. Pour être honnête, en tant qu’éditeur de navigateur, c’est un défi majeur pour nous. C’est pourquoi nous avons conçu des outils basés sur le choix volontaire, tels que Firefox Pioneer, qui permettent aux utilisateurs et utilisatrices qui le souhaitent de nous fournir un aperçu de leur navigation. Lorsque vous synchronisez votre historique de navigation entre différentes installations de Firefox, nous ne le connaissons pas, car il est chiffré sur votre appareil.

Aujourd’hui, il semblerait que n’importe quelle entreprise du Web achète et revend mes données. Vous ne faites probablement pas exception à la règle.

Mozilla n’achète ni ne vend de données qui vous concernent.

Mais alors comment faites-vous pour être rentable ?

Mozilla n’est pas une organisation comme les autres. Elle a été fondée par un projet communautaire de logiciel libre en 1998. Mozilla en tant qu’organisation se définit avant tout par sa mission qui est de promouvoir un Internet en bonne santé. La majorité des bénéfices de la Mozilla Corporation provient de redevances sur des partenariats avec des moteurs de recherche ou bien d’accords de distribution à travers le monde. Vous pouvez en apprendre plus en consultant notre rapport financier annuel.

D’accord, jusque-là c’était facile. Quelles sont les données que vous collectez ?

Via Firefox, Mozilla collecte un ensemble limité de données qui nous permettent de comprendre comment vous utilisez le navigateur. Ces données sont rattachées à un identifiant aléatoire plutôt qu’à un nom ou à une adresse électronique. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité ainsi que la documentation complète relative à la collecte des données.

Notre documentation est publique afin que n’importe qui puisse vérifier que ce que nous disons est vrai. Dites-nous ce qu’il faut améliorer et assurez-vous que nous ne cachons rien.

Cette documentation est vraiment du charabia pour moi. Auriez-vous une version dans un français un peu plus compréhensible ?

Il existe deux catégories pour les données que nous collectons par défaut avec les versions finales de Firefox.

La première correspond aux « données techniques ». Ce sont les données relatives au navigateur telles que le système d’exploitation utilisé ainsi que les informations quant aux erreurs et aux plantages.

La seconde correspond aux « données d’interaction ». Ce sont les données relatives à la façon d’utiliser Firefox comme le nombre d’onglets ouverts, l’état des préférences utilisateurs ou le nombre de fois qu’une fonctionnalité donnée a été utilisée (la capture d’écran ou les onglets contextuels par exemple). Pour prendre un exemple concret, vous cliquez sur le bouton « Page précédente », l’icône en forme de flèche dans le coin supérieur gauche. Nous enregistrons le fait que quelqu’un a utilisé cette fonctionnalité mais cela ne nous permet en aucun cas de savoir quelles pages ont été consultées.

Collectez-vous davantage de données dans les préversions de Firefox ?

En effet. En plus des données décrites plus haut, nous recevons par défaut les rapports de plantage et d’erreur dans les préversions de Firefox.

Il se peut que nous collections des données supplémentaires dans une préversion dans le cadre de nos études. Certaines études nécessitent parfois les « données d’activités web » ce qui peut inclure les adresses web ainsi que d’autres informations de certains sites web. Cela nous permet de répondre à des questions spécifiques afin d’améliorer Firefox. Nous pouvons par exemple, optimiser le rendu de certains sites web populaires dans certaines langues.

Les préversions de Firefox délivrées par Mozilla sont des versions de développement. Elles contiennent des fonctionnalités expérimentales et souvent mises à jour. Nous collectons plus de données pour les préversions que dans la version finale afin de pouvoir comprendre comment sont utilisées ces nouvelles fonctionnalités. Si vous le souhaitez, il est tout à fait possible de vous désinscrire de cette collecte pour les préversions en paramétrant vos préférences.

Mais finalement, pourquoi collectez-vous des données ?

Si nous ne parvenons pas à déterminer l’usage du navigateur ou à connaître les fonctionnalités utilisées par les internautes, il nous est impossible de l’améliorer et ainsi fournir un produit qui vous convient. Nous nous sommes engagés à construire des outils de collecte et d’analyse de données qui nous permettent de prendre des décisions judicieuses sur l’évolution du navigateur tout en respectant la vie privée des gens.

La collecte de données me dérange, puis-je la désactiver ?

Oui. Le contrôle de l’utilisateur est l’un de nos principes clés pour la protection de la vie privée. Nous avons mis en pratique ce principe au travers de notre page d’options sur la vie privée qui rassemble l’ensemble des paramètres pour quiconque souhaite contrôler la protection de la vie privée au sein de Firefox. Il est possible de désactiver la collecte de données dans ce menu.

Et en ce qui concerne les données de mon compte Firefox ?

Nous sommes convaincus que la collecte de données doit être réduite au strict minimum et nous ne vous demanderons jamais ce dont nous n’avons pas besoin.

Il n’est pas nécessaire de créer un compte pour utiliser Firefox. Les comptes permettent de synchroniser des données entre vos différents appareils, il suffit uniquement d’une adresse électronique pour cela. Nous ne souhaitons pas collecter vos informations personnelles comme votre nom, votre adresse, votre anniversaire ou encore votre numéro de téléphone.

Votre modèle marketing repose en partie sur la publicité numérique. Achetez-vous des données personnelles afin d’accroître le ciblage de vos publicités en ligne ?

Non, nous n’achetons pas de données personnelles pour pratiquer de ciblage publicitaire.

Nous demandons à nos partenaires publicitaires de se baser uniquement sur des données primaires auxquelles les éditeurs et les sites web ont directement accès pour tous les utilisateurs, telles que le navigateur et l’appareil utilisé.

Dites donc, il semblerait que la défense de ma vie privée vous tient vraiment à cœur.

Oui, tout à fait.

En savoir plus sur le rôle de Mozilla dans la protection d’Internet.